Les discussion philosophiques de 5 à 18 ans en milieu scolaire - Quels regards des SHS ?

logo.jpg

 

Colloque international les 2, 3 et 4 juin 2014 à Clermont-Ferrand

 

Réfléchir et raisonner en classe : des corpus acquis en sciences humaines et sociales à la formation d’enseignants

Réfléchir à l’école est incontournable. Mais, l’école est-elle un lieu favorisant la réflexivité ? Ce colloque s’intéresse à un dispositif d’oral particulier : la discussion à visée philosophique ou atelier-philo. Ce dispositif sera à  l’honneur dans la mesure où institutionnels, chercheurs, enseignants sont concernés par l’opportunité d’une institutionnalisation possible de pratiques pédagogiques effectives depuis plus de 15 ans en France et 30 ans dans le monde entier.

La communauté des sciences humaines et sociales, composée de linguistes, de psychologues, de philosophes, de chercheurs dans le domaine de l’éducation, des sciences du langage, de la formation s’intéresse différemment aux dispositifs mettant en jeu parole, pensée, réflexivité.


Quatre axes sont proposés pour cerner l’impact qu’aurait une réelle prise en considération des dispositifs visant la réflexivité pour accompagner la refondation d’une école républicaine  :

  1. Apprentissage : activité de l’élève, développement du langage oral et de la pensée.
  2. Enseignement : activité de l’enseignant en situation lors de discussions philosophiques.
  3. Formation : réflexion sur les dispositifs et analyse de situation.
  4. Corpus : analyse de corpus oral et multimodal de type développemental.


Comité scientifique

Emmanuèle Auriac-Slusarczyk (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand 2), Mylène Blasco (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand 2), Lucile Cadet (Université Vincennes-Saint Denis, Paris 8), Carole Calistri (Université de Nice ), Paul Cappeau  (Université de Poitiers), Sylvie Cèbe (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand 2), Edwige Chirouter (Université de Nantes), Jean Marc Colletta (Université Stendhal Grenoble 3), Marie France Daniel (Université de Montréal, Québec), Remy David (Université Montpellier 3), Sébastien Gandon (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand 2), Samuel Heinzen (Haute Ecole Pédagogique Université de Fribourg, Suisse),  Maya Hickmann (CNRS & Université Paris 8), Harriet Jisa (Université Lyon 2), Lidia Lebas (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand 2), Claudine Leleux  (Haute Ecole de Bruxelles, Belgique), Christophe Luxembourger (Université de Lorraine ), Philippe Meirieu (Université Lyon 2 ), Jean Charles Pettier (Université Paris-Est-Créteil Val de Marne), Marielle Rispail (Université Jean Monnet Saint-Etienne), Valérie Saint-Dizier (Université de Lorraine ), Pascal Severac (Université Paris Est-Créteil Val de Marne), Jean Pascal Simon (Université Joseph Fourier Grenoble 1), Antonietta Specogna (Université de Lorraine), Michel Tozzi (Université Paul-Valéry-Montpellier 3), Isabelle Vinatier (Université de Nantes), Nathalie Younès (Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand 2).


Comité d’organisation

Bennaouda AGAD (ESPE Clermont-Auvergne), Aline Auriel (Laboratoire LRL), Didier Calet (MSH Clermont-Ferrand), Gabriela Fiema (Laboratoire ACTé), Johanna HENRION (Laboratoire ACTé), Pascal IMBERDIS (ESPE Clermont-Auvergne), Philippe KISTER (IUFM d’Auvergne), Bruno Mastellone (ESPE Clermont-Auvergne), Emilie Mirault-Colin (MSH Clermont-Ferrand), Patricia Roche (Laboratoire ACTé), Philippe Roiné (Laboratoire EMA) Françoise Vadot (MSH de Clermont-Ferrand), Isabelle WRZESNIEWSKI (MSH Clermont-Ferrand).

Personnes connectées : 1 Flux RSS